COMMENT SURVIVRE A LA CANICULE EN VOITURE?

Contrôle technique, vérification des pneus, vigilance... Les bons plans pour être serein pendant le trajet

Trajets pendant la canicule

L’été est là et bien là à Perpignan et c’est peu dire. Alors que les températures maximales oscillent entre 35 et 40 degrés dans le sud de la France, nous avons décidé de vous donner quelques conseils pour rendre votre départs/retours de vacances ou vos déplacements professionnels plus agréables : contrôle technique, vérification des pneus, vigilance… 

BIEN ENTRETENIR SA VOITURE
Qu’il fasse chaud ou froid, votre voiture supporte mal les températures extrêmes.
Nous vous conseillons donc tous les 6 mois de faire une petite visite technique.
Si la fin de validité de votre dernier contrôle technique approche, pensez aussi à le faire renouveler pour votre sécurité.
Même si votre véhicule est en bon état, la jauge de température du moteur peut monter facilement, alors prenez le temps de vous arrêter, faites reposer le moteur en ouvrant le capot et profitez en pour vérifier les niveaux d’huile et de liquide de refroidissement.

CLIM OU VITRES OUVERTES?
Quand il fait chaud, notre premier réflexe est de mettre la clim pour rafraîchir l’habitacle du véhicule. Néanmoins l’air conditionné consomme du carburant.
Baisser sa vitre est donc une solution possible mais celle-ci génère une “traînée” [force aérodynamique qui s’oppose au mouvement] qui provoque par conséquent une consommation d’essence.
Alors quelle est la technique la plus efficace pour conduire au frais tout en restant économe?

Toute est une question de vitesse en réalité:
Il est recommandé de baisser les vitres en ville et d’allumer l’air conditionné (AC) sur l’autoroute.
En fonction de votre vitesse, conduire avec les fenêtres ouvertes génèrent tellement de traînée que la consommation de carburant devient supérieure à celle occasionnée par l’AC.
Ainsi rouler à 50km/h avec les vitres ouvertes n’augmente quasiment pas la consommation. Lorsque vous accélérez, en revanche, les choses deviennent plus sérieuses. Le vent qui s’engouffre dans votre véhicule par les fenêtres ne fait que vous ralentir: votre moteur lutte contre la résistance de l’air.

SOYEZ ENCORE PLUS VIGILANTS !
Qui dit chaleur dit fatigue. Conduire sous des températures extrêmes demande beaucoup plus d’attention que la normale.
Pour cela, quelques petits efforts peuvent considérablement changer le confort de votre trajet.
Tout d’abord éviter de partir aux horaires de pointe. Favorisez les trajets le matin ou le soir pour rouler “à la fraîche” et éviter les interminables embouteillages sous un soleil de plomb.
Pensez à faire des pauses le plus souvent possible, pour vous hydrater et reprendre des forces. De plus, votre moteur vous dira merci!
Si vous devez faire un long trajet, n’oubliez pas de prendre de l’eau et de vous habillez légèrement.

Written by Fabienne Lamour Gonzalez

Website:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.