Contrôle technique : les normes anti-pollution à respecter

Le contrôle technique porte aujourd’hui sur près de 100 points de contrôle et doit être réalisé par un centre agréé par l'État.


Sur l’ensemble des éléments testés, l’anti-pollution est un point essentiel à ne pas négliger pour éviter une contre-visite. Il est recommandé de l’effectuer régulièrement : dans les six mois avant le quatrième anniversaire d’un véhicule neuf, puis tous les deux ans pour les véhicules de plus de quatre ans.

Pour répondre à cette exigence, les émissions de polluants atmosphériques de votre véhicule doivent être inférieures aux seuils indiqués par les normes antipollution.

Dans le cas contraire, vous devrez apporter les réparations nécessaires à votre véhicule et passer une contre-visite pour être autorisé, ou non, à circuler sur la voie publique.

Voici quelques indications pour vous aider à mieux mesurer les émissions de votre véhicule:

Les normes antipollution pour les voitures à essence
En ce qui concerne les voitures à essence, les émissions de monoxyde de carbone (CO) doivent être inférieures à :

  • 4,5 % pour les engins de 1972 (date des premières normes antipollution) à septembre 1986 ;
  • 3,5 % pour les engins d’octobre 1986 à 1993 (1995 sans pot catalytique) ;
  • 0,5 % au ralenti et 0,3 % à 2.500 tours/minute pour les engins sans équipement de dépollution de 1996 à juillet 2002 et ceux avec équipement de dépollution de 1994 et 1995 ;
  • 0,3 % au ralenti et 0,2 % à 2.500 tours/minute pour les véhicules d’après 2002.

Les normes antipollution pour les voitures diesel

Dans le cas des voitures diesel, l’opacité des fumées du pot d’échappement doit être inférieure à :

  • 3 M-1 pour les voitures à moteur turbo ;
  • 2,5 M-1 pour les voitures sans turbo jusqu’à mi-2008 ;
  • 1,5 M-1 pour les voitures sans turbo postérieures à mi-2008.

De plus, en cas de défaut de contrôle technique, vous vous exposez à une amende maximale de 750 euros (même si elle n’excède généralement pas 135 euros) et à la confiscation de votre carte grise.

Il semble donc nécessaire pour votre portemonnaie mais aussi pour votre sécurité et celle des autres usagers d’entretenir régulièrement votre véhicule.
Pour cela il vous suffit :

  • D’effectuer une vidange régulière, conformément aux recommandations d’entretien du constructeur,
  • D’utiliser une huile de bonne qualité,
  • De changer régulièrement les filtres

Written by Fabienne Lamour Gonzalez

Website:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.